Le syndicat des radios indépendantes s’inquiète du rachat de TLM par BFM

Pas sûr que le rachat de TLM par le groupe Altice passe si facilement auprès du CSA. Dans une lettre adressée au président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, le Sirti (Syndicat des Radios Indépendantes) s’inquiète de la déstabilisation que pourrait entraîner cette opération sur le marché publicitaire local. À Lyon plusieurs radios


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés