Collomb : maître Yoda avec son jeune padawan Cucherat

Visiblement, ils avaient oublié leurs sabres laser. Samedi, Gérard Collomb n’en a pas moins joué les maîtres Yoda, allant courageusement affronter les jeunes excités qui, place Bellecour, avaient sombré du côté obscur de la force. Ce qui, on le reconnaîtra bien volontiers, constitue pour le moins un manque de savoir-vivre


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés