Lyon-Turin : les Italiens peu pressés pour creuser le tunnel

Sans vouloir jouer sur les mots, on a de plus en plus l’impression que l’on n’est pas près de voir le bout du tunnel en ce qui concerne le Lyon-Turin. Véritable serpent de mer des relations franco-italiennes, la liaison TGV entre les deux villes n’est pas pour demain. Ni même


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés