Coup de bâton

Donné avec un pied de biche par Grégory Sandoz à la Mairie de Lyon pour avoir laissé proliférer les trottinettes anarchiques sur les trottoirs de la ville: “Les trottoirs sont de plus en plus occupés par les services de free floating” râle l’élu du 2ème. Des solutions existent. Mais la


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés