Thomas Rudigoz : de Comparini à Kimelfeld, en passant par Collomb

Au moins, Thomas Rudigoz ne se fait pas d’illusions. Même s’il est aujourd’hui en délicatesse avec le maire de Lyon, il n’a pas complètement oublié qu’il lui doit tous ses mandats politiques. Dans un lapsus très révélateur, il écrit sur sa fiche de présentation Facebook :  « J’ai été désigné Maire du


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés