Sous le haut patronage d’une flopée d’absents..

…le Magnifique Printemps s’est ouvert En fin de semaine, les Potins ne sont pas contre l’idée de s’offre un petit verre. “Des vers ici, c’est pas ce qui manque”, rétorque l’organisateur du Printemps des Poètes, on a dû mal se comprendre. En 2018 l’ouverture du Magnifique Printemps, à la fois


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés