Grève des éboueurs : la double faute d’Alexandre Vincendet

Il n’est pas bien difficile de penser que le bon sénateur François-Noël Buffet s’est frotté les mains vendredi dernier en découvrant le coup de force d’Alexandre Vincendet. Avec la fougue de sa jeunesse, le maire de Rillieux a cru astucieux de monter une opération médiatique autour de la grève des


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés