Triple comité d’accueil pour la ministre de la santé

Heureusement, les tuniques bleues veillaient À Lyon, on sait recevoir. Ce n’est pas Agnès Buzyn, ministre de la Santé, qui dira le contraire. Vendredi, elle venait inaugurer le nouveau bâtiment H de l’Hôpital Édouard Herriot. Sur la place d’Arsonval, une manifestation d’ambulanciers, toutes sirènes hurlantes, se rappelait à son bon souvenir.


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés