Les gones se rebiffent

Un collectif d’artistes lyonnais monte une plateforme web Marre que Lyon soit invisible de Paris et surtout du web. S’appelleront-ils Gang des Lyonnais ? Rien n’est moins sûr. C’est le nom provisoire que se sont donné, en attendant mieux, un collectif d’artistes lyonnais qui ont fêté leur propre naissance mardi


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés