La mobilité au cœur des élections municipales et métropolitaines 

Avec son air de retraité tranquille, Jean Murard vient de jeter un joli pavé à plus d’un milliard d’euros dans la mare politique locale. Au départ, il était plutôt opposé à la ligne E du métro telle que l’avait sortie du chapeau Gérard Collomb il y a six ans. Aujourd’hui


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés