Mon Cher Ami,

Nos puissants sont incontestablement gens courageux. Il faut, vous l’avouerez, ne pas manquer de témérité pour s’en aller vers les lointaines contrées où coule le puissant Tigre, ce fleuve qui avec son voisin l’Euphrate a autrefois nourri les hommes au génie desquels on doit l’écriture. Ils sont trois à s’être embarqués


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés