Quand Kimelfeld passe aux fourneaux…

…les électeurs passent à table ! Ne pas confondre la grosse tambouille et les petites cantines. David Kimelfeld qui rêve d’être le prochain maître-queux de la métropole, invitait vendredi les journalistes à lancer le Grand Repas de la métropole, selon une tradition qui remonte… à vendredi, donc. Ce restaurant coopératif


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés