Wauquiez et Queyranne épargnés par la Chambre régionale des comptes

Frères ennemis au Conseil régional, Laurent Wauquiez et son prédécesseur Jean-Jack Queyranne auront chacun motif à satisfaction à la lecture du rapport que la Chambre régionale des comptes (CRC) s’apprête à publier sur la gestion de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. On se souvient que l’actuel président avait évoqué la « gestion criminelle »


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés