Coup de bâton

Donné par Marc Fraysse à tout ce qui bouge. Dans sa dernière lettre de France unie, l’ex-député RPR de Villeurbanne proclame avec des accents de sincérité à faire pleurer un cachalot : “ L’erreur serait de croire que se poursuit l’éternel match des revanches politiques, (…)sur une défaite électorale subie


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés