Mon cher ami,

C’est fait ! Le bon docteur Johann Samuel König vient d’annoncer sa décision de se lancer dans la bataille lyonnaise. L’homme est malheureux comme une pierre tombale depuis que Choiseul l’a confondu avec une serpillière en le piétinant sans le moindre égard pour son honneur et le respect que suscite


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés