La Gourguillonnaise : une association qui coûte trop cher

 À la Métropole, tout le monde semble d’accord pour considérer que l’association La Gourguillonnaise coûte trop cher. Et qu’il convient de revoir très sérieusement à la baisse la subvention annuelle qui se monte pour le moment à 200 000 euros.  Cette association culturelle a été créée en 1975, par un petit


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés