Le paradoxe des Pompes funèbres

Rien ne va plus aux Pompes funèbres publiques de l’agglomération lyonnaise qui accusent un déficit de 600 000 euros. Les causes de cette situation critique sont multiples : problèmes de gestion (un salarié a notamment été licencié), masse salariale importante, concurrence des entreprises privées ainsi… qu’une baisse du nombre de


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés