Il l’a dit !

De Bruno Bonnell sur le site La Ruche Média : “l’écoute pour un patron est beaucoup plus subtile que celle du député”. Il précise :  “ beaucoup plus instinctive quand on est député et beaucoup plus rationnelle quand on est chef d’entreprise.” Bref, Bruno Bonnell a perdu en subtilité.