Zorah Ait Maten « castagne » fort le successeur de Gérard Collomb

La lecture du Facebook de la socialiste Zorah Ait Maten ne manque jamais d’intérêt. Surtout quand elle se lâche et déverse sa bile sur les macronistes (pour lesquels elle vote toutefois sans hésiter à Lyon et à la Métropole dès qu’il s’agit de préserver ses mandats). Le 17 novembre dernier, elle a ainsi qualifié l’actuel ministre de l’Intérieur Christophe Castaner de « premier ripoux de France ». Quelques jours plus tard, juste après le déjeuner d’avant Conseil municipal, le député Thomas Rudigoz la croise dans les couloirs de la mairie. Il s’étonne qu’elle insulte de la sorte un membre du gouvernement. Ait Maten n’est pas du genre à reconnaître ses excès. Avec l’élégance verbale et le sens de la mesure qu’on lui connaît, la voilà qui se met à vitupérer, hurlant que « personne ne réussira à la faire taire ». Il est vrai qu’informé de l’incident, Gérard Collomb n’a pas eu le courage de ramener son adjointe à un peu plus de modération. 

On finirait par croire qu’elle lui fait peur quand elle est en crise.

GA