à la Une

Mon Cher Ami,

Quel sinistre personnage ! Le jeune conseiller Pasquier a longtemps été un fidèle de la fille du Breton La Barre, laquelle tente de se parer des habits de la modernité mais est en réalité aussi intolérante que ne l’était son père. Pasquier a siégé plusieurs années durant au sein du Conseil provincial. Non content de n’avoir aucune culture, de n’être qu’un sot, un fat et un fanfaron, il est un digne successeur des inquisiteurs de la pire espèce. Au nom d’une conception dévoyée de la religion catholique, il n’a rien à envier à ceux qui ont condamné sans preuve, roué et finalement assassiné le pauvre Calas. Laisserait-on une once de pouvoir à Pasquier et ses semblables qu’ils rallumeraient les bûchers, pratiqueraient allègrement la question, arracheraient les langues et organiseraient sans l’ombre d’un regret une nouvelle Saint-Barthélémy.

Lire la suite de "Mon Cher Ami,"