Opaline en demi-teinte

Délaissant l’étoile conquise à Villefranche, Fabrice Roche est moins convaincant à la Croix-Rousse

Ce n’est pas une épidémie, mais quand même ! Si beaucoup de restaurateurs triment dans l’espoir de décrocher une distinction, d’autres rendent leurs macarons au Guide Rouge. Leur motivation est souvent liée au stress, plus rarement à des considérations économiques, de vie privée… voire à la certitude de perdre le macaron. Contrairement à ce qu’affirme le Michelin, renoncer aux étoiles ne date pas d’aujourd’hui. Alain Sanderens à Paris et Olivier Rœllinger à Cancale ont franchi le pas en 2006 et 2008. Sur la seule année 2017, au moins deux restaurateurs ont fait de même : Sébastien Bras, trois macarons à Laguiole, et Fabrice Roche, un macaron au Juliénas à Villefranche-sur-Saône.

Lire la suite de "Opaline en demi-teinte"