Jean-Rémi Chaize, les mamies ne lui disent pas merci

Sur l’affiche il porte une collerette de chien. Et il n’a pas l’air d’aimer ça. Au lever de la lumière au Complexe du Rire,il est accoudé sur la table de la cuisine en train de préparer sa liste de course. Il est sa grand-mère : “Une olive, une patate….”. Avec un accent lyonnais à couper en rondelles. Ca demande de la concentration, tout de même. Elle s’emporte contre son petit fils, Steven, un “grand dadais”, bon à rien, qu’on “ne sait pas ce qu’on va faire de lui”, et lui non plus, il “réfléchit”, non mais je vous demande un peu ! (...) Numéro d’acteur. Lire la suite de "Jean-Rémi Chaize, les mamies ne lui disent pas merci"