ECHOS

CLAQUE

Patrice Verchère se déplace désormais avec sa propre « claque ». Dimanche soir, il est arrivé à la préfecture du Rhône accompagné d’une troupe d’une trentaine d’aficionados dont le rôle était d’applaudir à tout rompre quand il entrait dans le bâtiment pour attirer l’attention sur lui. Même manège en entrant dans le grand salon de la préfecture, la standing ovation itinérante a salué son entrée juste derrière lui.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner