Mon Cher Ami

On me rapporte que Jean Meslier a été victime d’un accès de sueurs froides ces derniers jours. Tout d’abord, j’ai pensé que cette fièvre était de saison ; qu’elle était due à la canicule qui s’est abattue sur notre belle province et qui fait monter le thermomètre plus vite encore que la marée du côté du Mont Saint-Michel.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner