ECHOS

Voiture

Toujours en quête de marges de manœuvres financières, le bientôt premier adjoint Richard Brumm va avoir l’occasion de réaliser quelques substantielles économies. Il pourrait renoncer à la voiture et aux deux chauffeurs jusqu’ici attribués au seul premier adjoint. Une situation qui coûte cher aux contribuables et que lui-même semblait trouver excessive quand elle profitait à Georges Képénékian.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner