Kimelfeld et Képénékian : le K.K.Clan cherche ses marques

La promotion ministérielle de Gérard Collomb ne fait pas les affaires de tous ceux qui assistent aux inaugurations aux seules fins de se précipiter sur le buffet une fois les discours achevés. Autrefois, on s’en tirait la plupart du temps avec le seul propos de Collomb, à la fois maire de Lyon et président de la Métropole. Aujourd’hui, ils sont deux pour le remplacer, Georges Képénékian à la ville et David Kimelfeld à la Métro.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner