Michou, l’homme qui nous a coûté un milliard

Ce qui est bien avec Michel Mercier, c’est que quand il n’y en a plus, il y en a encore. La liste de ses choix malencontreux qui ont plombé les finances du Département ressemble à s’y méprendre à la tête d’un sondeur une année sans élection.
Parfois, par inadvertance, il lui est arrivé de faire gagner de l’argent au Conseil général. Mais dans ce cas, qu’on se rassure ; c’est toujours le contribuable qui a payé l’addition. En l’occurrence les malheureux habitants de Thizy.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner