À Lyon, En Marche ! recycle un failli comme animateur

Condamné à 15 ans d’interdiction de gestion, Chaabi Mahamou  devient chefaillon chez les macronistes

En politique comme ailleurs, à vouloir trop se précipiter, on finit par se retrouver dans des situations délicates. On l’a vu avec la désignation parfois beaucoup trop rapide de certains candidats macronistes à la députation. Il fallait alors faire vite et toutes les précautions d’usage n’ont pas toujours été prises. D’où certains couacs qui ont fait mauvaise impression. Visiblement, ces erreurs de jeunesse n’ont pas suffi pour inciter partout le mouvement à un peu plus de prudence.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner