Laurent Gerra,  un « sale gosse » qui a de la mémoire

Aux Potins, on connaît bien Laurent Gerra. On n’oublie pas qu’il était à nos côtés le 8 septembre 2005 pour le lancement du premier numéro de notre hebdomadaire. Il est vrai que lui-même a de la mémoire. Il n’a pas oublié que c’est dans la rubrique « Les Potins d’Angèle » publiée à l’époque quotidiennement dans Le Progrès qu’il a eu son tout premier article de presse. C’était en 1989. Cet écho, il l’a conservé précieusement ; on peut le retrouver reproduit en page 12 de l’album souvenir que notre imitateur vient de publier (1).

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner