Bouillon souffle le Godefroy et le chaud !

Premier contact avec la presse jeudi, avec deux croissants

Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion d’inaugurer un nouveau préfet. En ce moment, c’est seulement tous les six mois. Jeudi dernier, le petit déjeuner de presse avait été installé dans un salon, mange-debout à jupes, carafes de café et mini-viennoiseries.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner