Michel Aulas raconté à la galerie Tandem

Des histoires beaujolaises en musique et en dessin

On voulait découvrir ces textes de Michel Aulas, savoir pourquoi le père de Jean-Michel avait été surnommé “le Pagnol du Beaujolais”. Mardi 5 on se rend à la galerie Tandem, rue Saint Michel. Aux murs, les dessins de Dominique Simon, en noir et blanc, avec une petite touche de couleurs au milieu. Des histoires du Beaujolais, entendues dans les bistrots que l’écrivain-journaliste notait scrupuleusement avant de les traduire en récits croustillants.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner