Municipales à Lyon : Les élus UDI ne ferment aucune porte pour l’avenir

«Notre force, c’est l’ancrage sur le terrain. Nous sommes libres de toute alliance. Demain, pour décider de notre stratégie pour les municipales, nous prendrons en considération à la fois le terrain, le programme et les hommes. Nous sommes ouvert à tout ».
En s’exprimant de la sorte en tant que président du groupe UDI au conseil municipal de Lyon, Denis Broliquier prend ses distances avec ceux qui, comme le patron national de son mouvement Jean-Christophe Lagarde, refusent par avance toute alliance avec le nouveau président de LR. Laurent Wauquiez ne doit pas pour autant se faire trop d’illusions. Si Broliquier et ses amis n’ont pas manqué de lui apporter leur soutien sur le dossier du Musée des Tissus, ils reconnaissent que « Macron a fait trembler le système politique » et qu’il ne regarde pas cela d’un mauvais œil.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner