Au Dragon mangeur de laitue….

…les natifs du Chien reconnaissants

Selon les Chinois, 2018 est l’année du Chien. Après avoir consulté Faust sur la conduite à tenir, on n’est pas beaucoup plus avancé, le co-fondateur des Potins  prétendant que lui est un chien de papier-journal tandis que celui des Chinois est un chien de terre. Rien à voir. Impossible de le décider à nous accompagner sur place, il a beau savoir que la mauvaise réputation de certains restaurants est totalement injustifiée, il ne se sent pas tranquille. C’est donc sans l’appui de cet animal, pourtant chargé de la sécurité de l’équipe, qu’on se rend dimanche rue Passet pour assister au lancement du Nouvel An Chinois, selon la tradition.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner