Éviction de Calmels : Wauquiez ne manque pas de « Sens Commun »

Il est parfois des télescopages qui font désordre et donnent lieu à des interprétations qui n’étaient pas du tout prévues au départ. Ce n’est pas Laurent Wauquiez qui nous dira le contraire. En acceptant de participer à la réunion organisée lundi par la nouvelle présidente de Sens Commun, le patron des Républicains n’imaginait pas que la sauterie se tiendrait très exactement le lendemain de l’éviction de sa vice-présidente déléguée Virginie Calmels. Et que, dès lors, sa démonstration d’amour en direction des héritiers de la Manif pour tous apparaîtrait comme la réponse politique à la rupture avec la représentante de l’aile libérale et européenne de son mouvement. 

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner