Mon Cher Ami

Lyon bruisse chaque jour un peu plus de la volonté qu’aurait Choiseul de revenir prochainement mettre un peu d’ordre entre Saône et Rhône. À écouter les confidences de ceux qui lui restent aveuglément fidèles, notre ministre de toutes les polices s’inquiéterait de l’agitation des petits puissants locaux.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner