Élection municipale et métropolitaine : une équation à quatre inconnues

Lyon, Villeurbanne, Vénissieux : les trois principales villes de la métropole abordent la nouvelle année 2020 en ignorant qui sera leur prochain maire. Dans ce brouillard électoral, Lyon remporte haut la main la palme. Difficile de faire des pronostics alors qu’on ne connaît pas l’ensemble des prétendants susceptibles de l’emporter. Il y a bien sûr Georges Képénékian qui joue sa partition en solo, l’écologiste Grégory Doucet qui rêve de repeindre la ville en vert et le Républicain Étienne Blanc qui regarde avec gourmandise les déchirements fratricides de ses adversaires. En revanche, le nom de celle ou celui qui portera les couleurs de Gérard Collomb demeure inconnu.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner