Brunet-Lecomte coule à nouveau

Ça devient une habitude. La dernière aventure éditoriale de Philippe Brunet-Lecomte vient de se fracasser sur le mur des réalités économiques. En sursis depuis son dépôt de bilan à l’automne, la plateforme culturelle Mytoc n’est par parvenue à trouver de généreux mécènes prêts à la sauver.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner