Lyon et Métropole : quelles alliances pour les second et troisième tours

Que ce soit à Lyon ou à la Métropole, on voit mal un candidat obtenant une majorité absolue à lui seul. D’autant qu’il s’agit dans un cas de neuf élections, dans l’autre de 14 scrutins dans autant de circonscriptions. Dès lors, on se dirige tout droit vers des alliances de second tour. Des négociations ultimes lors de l’élection du maire et du président sont même possibles.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner