Les voeux du chiffre et du droit

Etienne Blanc joue les ambianceurs

Quand on entre dans la salle des délibérations, dite “Georges Pompidou” en raison de sa forme arrondie, l’orateur en est à : “car c’est le motif principal pour lequel il y a lieu de faire attention”. Ca ne rigole pas. On est en train d’étudier les dispositions particulières de la “LF pour 2019” et singulièrement la “L64A du LPF”, comme le précise le grand écran afin qu’on ne se sente pas perdu. Il s’agit d’alerter les participants sur les risques des “mini abus de droit fiscal”. Comme ce cas où “l’usufruit pourrait gommer les plus values”. Mais précise-t-il “la liste n’est pas exhaustive. Merci de votre attention”. On se dit qu’on a bien fait d’arriver tard, on n’aurait pas supporté cela bien longtemps.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner