La vie trépidante des employés de bureau

Qui veut la peau du gratte-papier ? 

Sur scène, deux postes de travail. Un mobilier de bureau digne du service Dossiers Perdus à la Sécurité Sociale. Dans un coin, une plante verte en pleine dépression végétale. Au fond, sur des étagères, des rangées de dossiers dorment de leur belle mort. Et la musique d’ambiance joue un air entraînant qui donne du coeur à l’ouvrage : Pink Martini, “Je ne veux pas travailler”.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner