Thérapie cellulaire

Quand deux détenus veulent s’éduquer en prison

On ne voudrait pas habiter là. D’ailleurs personne ne le voudrait, même Balkany a tout fait pour en sortir. Un lit qui ressemble à une paillasse, une vague petite table, une tinette, et dans le fond : une porte d’acier très peu aimable.  Sur le lit : un crocodile en peluche, ce qui est plus rare. Il s’appelle Denis. Eddy est au téléphone avec sa mère, et c’est en revenant dans sa cellule qu’il découvre son nouveau locataire : l’ami du crocodile. Une sorte d’enfant attardé avec des cheveux tous bouclés, une bouille de mangeur de Nutella et un sourire de premier communiant. Un peu maniaque “j’aime bien quand les choses sont bien rangées”. Il s’appelle Maximilien Stéphanie Alexandre Martin, ce qui ne va pas être facile à porter, surtout en prison.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner