Ces projets qui font rêver et qui verront (ou pas) le jour

Incontestablement, la palme du plus beau rêve lyonnais revient à l’improbable duo Broliquier-Lafond. Les Denis et Éric du centrisme décalé tapent juste et fort avec leur projet de raser le centre d’échange de Perrache. C’est le genre de fantasme qui fait vibrer dans les foyers, et pas seulement ceux dont les fenêtres donnent sur cette verrue qui défigure un lieu qui a pourtant tout pour être magique. Les images qu’ils nous offrent d’une place apaisée est de nature à séduire les plus exigeants. Si l’on ajoute de surcroit leur ambition de développer un aérotram, on se prend vite à vouloir « Positiver Lyon » avec eux.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner