Alzheimer ta mère !

Une comédie en stand up sur le fil du rasoir

“J’ai l’impression que je connais tout le monde dans la salle”, fait Sophie Belvisi. Ca ne prouve rien, elle s’invente volontiers de la famille dans le public : une soeur, des cousines, des copines. Elle embauche, quand elle a besoin, personne n’est à l’abri au Rikiki théâtre ce mercredi 11 mars. Là, c’est une devinette. Qui se cache derrière cette définition : une carte d’handicapé, une championne de “1-2-3 Soleil” (ne bouge jamais), mais nulle à “Coucou c’est qui” ? Pendant un peu plus d’une heure, elle va parler de sa mère. Ca pourrait être grave ou plombant. Pas du tout, elle raconte sa vie comme une suite de gags, de blagues. “C’est une sorte de génie, elle a inventé le bouton OFF”. Elle débranche quand quelque chose l’ennuie.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner