Restauration : à chacun ses soucis

Les grands chefs veulent rouvrir au plus vite, les petits sont plus réservés

Il n’a pas fallu longtemps pour que le monde confiné de la gastronomie se fissure, et pas qu’un peu ! Derrière Alain Ducasse, le Collège culinaire de France milite pour une réouverture le 15 juin. Parce que les grandes maisons de ce collège (où figurent Bocuse, Georges Blanc, Mathieu Viannay, Anne-Sophie Pic et autres stars multi-étoilées) ont une trésorerie suffisante pour supporter le solde négatif entre le coût d’une réouverture restreinte et les recettes forcément faibles qu’elle générera. Ces caciques se font voler dans les plumes par d’autres chefs prestigieux mais aussi par Gaby Didonna, à Lyon.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner