Potins de la semaine (N°664)

Photos

Gérard Collomb a décidément une conception bien à lui du coïtus électoral interruptus. Avec la gravité et l’émotion qui se doivent, il a courageusement renoncé à briguer la présidence de la Métropole pour laisser la place à son nouveau pote François-Noël Buffet. Ce retrait en rase campagne (électorale) ne l’empêche pas de trôner comme un imperator sur toutes les affiches dans les différentes circonscriptions lyonnaises. Dans plusieurs, Buffet est même totalement absent, comme si son voisinage dérangeait les chefs de file locaux, notamment Pierre Chambon, Carole Burillon et Louis Pelaez. Et dire que la liste s’est baptisée « La force du rassemblement »…

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner