Julien-Laferrière renoue avec ses vraies convictions trop longtemps oubliées

Non, Hubert Julien-Laferrière n’a pas retourné sa veste. Non, il n’a pas renié ses convictions dans un but purement politicien. Ce protégé de Gérard Collomb qui a fait toute sa carrière politique, d’abord au Parti Socialiste puis à La République En Marche est sincère lorsqu’il déserte le groupe macroniste à l’Assemblée Nationale. Il est tout autant sincère lorsqu’il tourne le dos à Collomb et à Kimelfeld à Lyon et soutient désormais pour les municipales et les métropolitaines les écologistes et leurs alliés du PS et de La France Insoumise.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner