Repaire de la Comédie

 Sur la petite place des Capucins, en haut de l’escalier rue Sainte-Marie des Terreaux : le Repaire de la Comédie.
Quand il s’est installé là il y a dix ans, à l’emplacement d’un ancien vidéo-sex-gay, il y avait déjà une dizaine de cafés-théâtres aux alentours. Est-ce qu’il allait trouver sa place ? Kaddour Dorgham et son équipe ont tout changé. On ne carbure plus au poppers mais à l’humour. Il a parié sur le confort, acheté de bonnes chaises rembourrées, car les fessiers épanouis font les rires détendus. La scène est large, arrondie, pourquoi ? Pour pousser les comédiens à se tourner vers le public, qu’il n’y ait pas d’angle mort, comme avec une scène carrée. Et la climatisation réversible : 21° été comme hiver. C’est bon, le spectacle peut commencer. La formule est originale, des « comédies familiales sans vulgarité ». Du tout public. Qu’on puisse venir avec les grands-pères et les petits enfants, chacun y trouvera son compte. Le Repaire n’accueille pas de têtes d’affiches, il fait confiance aux comédiens de la région, leur donne l’occasion de créer, de lancer leur spectacle et de trouver leur public. Chaque nouvelle pièce est programmée sur une première série de six semaines, puis reprise sur d’autres horaires, tant que le public suit. C’est ainsi que Adopte un Réfugié a été joué sans discontinuer pendant trois ans. La programmation se fait sur deux horaires du jeudi au vendredi à 19h15 et 21h15. Trois le samedi. À cela s’ajoutent les spectacles pour enfants le mercredi matin et après midi, ainsi que le samedi. Et même les spectacles pour très jeunes enfants, à partir de : un an. On y avait vu La vérité sur les Contes de Fées, une conférence déjantée qui révèle les coulisses des histoires. Ou Une mémoire d’Éléphant, la rencontre malencontreuse de deux patientes chez leur psy. On y avait vu aussi un mentaliste étonnant du nom de Léon Le Magicien. Kaddour Dorgham a commencé à Lyon au Théâtre de la Plate, puis à la Comédie de Saint-Étienne, puis huit ans d’exil à Paris avant de revenir à Lyon. Il a créé des pièces au Boui Boui, à Lulu sur la Colline quand c’était rue de l’Annonciade, avant d’ouvrir cette salle. Cette rentrée d’après confinement, le Repaire propose Sois parent et tais-toi. L’histoire d’un père malgré lui qui se découvre une fille de 16 ans qui vient habiter chez lui. On ne sait pas qui est le plus immature des deux mais il va falloir trouver un équilibre d’urgence.

Pierre Gandonnière


Repaire de la Comédie
2, place des Capucins, Lyon 1er.
Tél. : 04 82 31 68 02.