Famille, je vous aime


On aurait tort de penser que le monde des écologistes est très différent de celui d’avant. Bruno Bernard est le digne héritier de ses prédécesseurs. Au moins, en matière de fidélité familiale. Sitôt élu, il s’est précipité pour recaser l’un de ses proches parents à la tête de GrandLyon Habitat. L’affaire a été révélée par Le Progrès qui s’amuse de cette amabilité faite au gentil tonton. Pour se justifier, Bernard insiste sur les compétences du promu. Voilà qui rappellera quelques souvenirs aux Givordins qui n’ont pas oublié que leur ancien maire Martial Passi mettait en avant les compétences de sa sœur pour justifier son embauche à la mairie.
Passi n’est pas le seul communiste à avoir eu l’esprit de famille. Lorsqu’il présidait aux destinées de Vaulx-en-Velin, le camarade Maurice Charrier avait embauché nombre de ses proches  à la mairie.
À l’inverse, la fonction du tonton de Bernard est bénévole. Pas sûr toutefois que ce soit suffisant pour éviter toute polémique. Gérard Collomb se mord encore les doigts d’avoir laissé son épouse s’imposer à la tête des Marcheurs du Rhône. Un poste qui là encore ne rapportait rien exceptés les emmerdes.

GA